Apprendre l’anglais? Why bother?

Portraits of Yana, Paris, January 2018

Apprendre l’anglais ? Why bother ?

 

Ils ont étudié l’anglais à l’école et à l’université, mais ne savent toujours pas de se présenter, s’orienter dans un endroit inconnu, réserver une table ou commander un repas au restaurant et ne pas comprendre l’action de « Game of Thrones » ?

Et puis après tout, pourquoi s’embêter ? Je vais vous parler des principales raisons pour lesquelles vous devez apprendre l’anglais.

 

  1. Prédominance de l’anglais sur Internet

« If in doubts – google! » Dans le doute, google, une phrase qui est devenue populaire sur Internet. Selon Wikipedia, l’anglais est l’une des cinq langues les plus utilisées sur Internet. Viennent ensuite le russe, le japonais, l’allemand et l’espagnol. Par conséquent, en effectuant des recherches Google en anglais, vous obtiendrez beaucoup plus de résultats et mécaniquement plus de chances de trouver les réponses dont vous avez besoin. L’anglais est également appelé la langue de l’information. C’est le langage du commerce international, des conversations téléphoniques, de la diplomatie, du journalisme, du spectacle, de l’industrie cinématographique, de la science, de l’ingénierie, des médias, de la jeunesse, de l’aviation et de la navigation. Si vous envisagez de lier votre destin à l’une de ces professions, alors la connaissance de l’anglais est tout simplement inévitable pour vous, en ouvrant des opportunités d’évolution professionnelle, constitue un atout de votre recherche de travail. En outre, toutes les grandes entreprises ont des partenaires étrangers avec lesquels l’anglais est la langue de communication.

  1. Perspectives de carrière

Il existe de professions ou la connaissance de l’anglais est considérée comme acquise. Journalistes, chefs de projets, comptables, spécialistes du marketing, et correspondants de publications internationales, courtiers, financiers, économistes, avocats, concepteurs de sites Web, rédacteurs, traducteurs – doivent parler la langue anglaise, au moins au niveau intermédiaire.

 

  1. Obsolescence de l’information

La lecture des publications spécialisée fait partie intégrante de l’enseignement de nombreuses professions. La majorité des revues professionnelle sont en anglais et sont traduites au bout d’un à deux ans. A ce moment, l’information dont vous aviez besoin est devenue dépassée, voire totalement obsolète.

 

  1. Voir émissions de télévision préférées en VO

Amateurs de «Game of Thrones» ou «House of cards»? Voir vos films et séries préférés dans leur langue originale est bien plus intéressant que la version française. Vous pouvez entendre les voix des acteurs, les nuances d’intonation, la prononciation. C’est une excellente occasion d’enrichir votre vocabulaire avec des expressions courantes – idiomes, pour entendre des expressions intéressantes d’argot… Rien de tout cela ne peut être trouvé dans les livres ou les dictionnaires. Try google ? 😊

 

  1. Apprendre et voyager

L’anglais est la langue du tourisme international et des voyages aériens. Connaissant l’anglais, vous ne serez pas perdu à l’aéroport. J’ai des amis qui ont peur de voyager à l’étranger pour cette raison.

Ce qui est triste, c’est que devoir reporter le voyage de leurs rêves parce qu’ils ne connaissent pas l’anglais au niveau débutant.

 

 

  1. 6. “I breathed a song into the air”

Écouter de la musique en anglais, les chansons des Beatles, Rolling Stones et Queen était une précieuse aide pour apprendre l’anglais pour moi.  C’est le désir d’apprendre ce que chantent les groupes préférés qui m’a incité à passer la nuit avec un dictionnaire et un magnétophone. Les œuvres de vos groupes favoris permettent d’améliorer considérablement la prononciation.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.